Conference Specifics
ISBN:  978-0-9860419-7-6
Conf. Updates










 
29th IBIMA Conference
Vienna, Austria
3 - 4 May 2017 


   




             

Rihab Kchaou and Sami Boudabbous

   

       

                                                                                                                                                                           

Pour rester compétitives, les entreprises s’appuient sur l’articulation entre le management des compétences et l’organisation par projets (Loufrani-Fedida et Missonier, 2009). En d’autres termes, les entreprises doivent gérer conjointement le développement des compétences et le développement de nouveaux produits et services. Or, cette articulation passe par différentes difficultés à savoir le temps d’apprentissage et la divergence en termes des objectifs et des résultats (Loufrani-Fedida ,2008). Pour la première difficulté, les compétences dépendent du temps pour se développer. Par contre, les projets exigent la réduction des délais pour la conception de nouveaux produits et services. Quant à la deuxième difficulté, les projets consistent à l’adoption d’un produit, d’un service ou d’une technologie. Ils ne nécessitent pas le développement des compétences. Face aux difficultés mentionnées, les entreprises essaient de trouver un équilibre entre le management des compétences et l’organisation par projets. Cette gestion conjointe assure aux entreprises leur pérennité et le maintien de leurs compétences (Loufrani - Fedida, 2012). Toutefois, la question sur la gestion conjointe entre les compétences et les projets s’articule autour de trois dimensions (Loufrani-Fedida et Saglietto, 2015). Ces chercheurs identifient la gestion des ressources humaines, la stratégie et le Knowledge Management (KM). Plusieurs travaux théoriques considèrent que le KM est la dimension clé pour l’étude de cette articulation (Moisdon et Weil, 1996; Prencipe et Tell, 2001 ; Simoni, 2003 ; Kasvi et al., 2003 ; Schindler et Eppler, 2003 ; Ben Mahmoud-Jouini, 2004 ; Loufrani-Fedida, 2006 ; Bellini et Canonico, 2008; Söderlund, 2008; Lindner et Wald, 2011). Ces constats nous conduisent à poser la question suivante : Comment les entreprises gèrent-t-elles l’articulation entre le management des compétences et l’organisation par projets à traves le KM ?













                  Copyright © 2017 IBIMA. All rights reserved.